Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

imagesCAEMQ612

 

Pour répondre voici les différentes catégories d'auxiliaires, cette liste n'étant pas exhaustive.

Les préparateurs de commandes, les agents de quai, les manutentionnaires, caristes, gardes-magasins, magasiniers, les préparateurs techniciens......etc..

 

Ces auxiliaires sont la plupart du temps payés au SMIC. Pourtant ils subissent des horaires décalés, la manipulation de produits dangereux, des gestes répétitifs, le mal de dos pour les préparateurs de commandes, des cadences infernales dues à la culture du rendement des entreprises. Ne parlons pas des outils de travail inadaptés, des hangars où l'on trouve encore de l'amiante où encore ceux ouverts  à tous vents et bien souvent non chauffés l'hiver et l'été soumis aux températures caniculaires. Pour eux, peu de reconnaissance, pas de formations hormis celles de base ou celles "maison".

 

Peu d'avenir en somme, de l'aveu même du patronat qui affirme n'avoir pas le choix d'employer de la main d'oeuvre à "bon marché" sous peine de se voir rafler les marchés par la concurrence. Encore moins lorsque pour certains et certaines ils se retrouveront en situation d'inaptitude sans possibilité de reclassement dans l'entreprise. N'ayant eu aucune formation et donc aucune perspective d'évolution dans l'entreprise, ils se retrouveront à pointer au chômage avec en plus des dégâts physiques irréparables!

 

En un mot ce sont des salariés oubliés, sacrifiés sous "l'autel de la rentabilité"et qui ayant la peur de perdre leur maigre pitance par l'accomplissement de tâches souvent éreintantes, n'osent pas se plaindre. Qui se chargera un jour de prendre leur avenir en main?

Published by cfdt transports mai/juin 2011 N°103 - - Société.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Hébergé par Overblog