Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voici le courrier envoyé le 8 novembre 2012 à Monsieur Bouche pour lui demander d'agir sur nos conditions de travail.

Nous attendons la réponse.

Monsieur

Tous les ans à la même époque, les salariés doivent travailler dans le froid. Parfois la  température dans l’entrepôt ne dépasse pas les 5°C (aveu de la Direction). Et même beaucoup moins lorsque les quais restent ouverts.

Nous sommes conscients qu’il est très difficile de chauffer 44000 m2 au-delà d’une certaine température et de manière homogène. Le code du travail reste vague et ne fixe aucune température. 10°c doit être la température minimum supportée.

Cela ne doit pas empêcher de trouver des solutions afin d’améliorer les conditions de travail lors de cette période difficile pour les organismes. C’est donc dans ce sens que je viens vers vous.

Cette amélioration doit se faire par la dotation de tenues de travail adaptées tel que bonnets, écharpes, sous vêtements, sur pantalons (pour les caristes), sous gants, polaires et vestes coupe vent. Il faudra également prévoir le remplacement en cas d’usure le plus promptement possible.

Il faut également diminuer au maximum les déperditions thermiques en améliorant l’isolation et donc installer des sas et des rideaux coupe froid (pour les quais les plus fréquemment ouverts). L’isolation de certaines fenêtres est également à revoir.

Les caristes pourraient être dotés de chariots à mat rétractable avec chauffage. Il suffirait de le prévoir lors des remplacements des chariots qui arrivent en fin de contrat.

N’oublions pas les travailleurs précaires que sont les intérimaires et demandons aux agences intérim de fournir également des tenues de travail adaptées.

Malgré de nombreuses questions lors des réunions DP depuis notre mandature, nous ne voyons aucuns changements et les salariés s’inquiètent du manque d’intérêt sur ce sujet.

Ils ne doivent pas souffrir de ces conditions un hiver de plus et il faut dès maintenant prendre les mesures adéquates.

Nous espérons que vous prendrez avec sérieux cette revendication et attendons de votre part une réponse rapide avec des actions concrètes.

Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de nos salutations distinguées.

Le Délégué syndical CFDT

Published by Grosbisou - - courriers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Hébergé par Overblog