Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lors d'un précédent article, nous vous expliquions les modalités d'application et les règles de droit du DIF.

 

Quelle ne fut pas notre surprise d'apprendre qu'aucun DIF n'avait été pris pendant la période 2010/2011!

 

Ce droit à la formation est pourtant essentiel à une évolution dans l'entreprise ou dans une autre société. Les formations apportées par le DIF couplées avec une validation des acquis pour les plus motivés permettront un épanouissement professionnel beaucoup plus rapide que d'attendre une hypothétique proposition.

 

 

Le DIF plafonne à 120 heures (on récupère 20 heures par année de présence sans absence). Beaucoup de salariés de notre société sont au plafond et beaucoup d'autres ont acquis le droit à des formations de plusieurs semaines.

 

Il serait dommage de ne pas profiter de ce droit et la CFDT se propose de vous aider dans vos démarches, demandes et autres questions. Mais avant tout, il faut faire preuve d'introspection. Comprendre ce que l'on veut réellement dans sa vie professionnelle et familiale.

 

Sachez aussi que vous pouvez demander à participer à des formations qui n'ont rien à voir avec votre travail dans la société et donc que le champ des domaines est très vaste. Il suffit juste d'être cohérent dans ses choix et de convaincre la direction du bien fondé de la formation. De toute façon après deux refus, vous pouvez toujours prendre un congé individuel de formation (CIF) mais cela est un autre sujet.

 

Retrouvez sur OPCA transport (organisme collecteur) d'autres informations importantes sur le DIF.

  

Published by Grosbisou - - Société.

commentaires

Bruno Callens 30/09/2011 10:34


Bonjour,

En tout cas, je vous félicite d'aborder ce sujet car il est aujourd'hui urgent, voire urgentissime, de s'en préoccuper.

Comme vous l'avez fait remarquer, beaucoup de salariés ont atteint le maximum légal si bien que faute d'utilisation en tout ou partie, leur compte est désormais gelé.

L'enjeu est donc de préserver ses droits, ni plus ni moins.

Par ailleurs, pour des raisons que ne saurais aborder dans un simple commentaire, l'utilisation du DIF dans le contexte d'une rupture du contrat de travail ou d'une portabilité est à éviter. Comme
est à éviter la situation évoquée de transformation du DIF en CIF...

Je vous conseille le forum que je vous ai indiqué, non pas tant parce que j'en suis l'administrateur (il n'a d’ailleurs aucune vocation commerciale) mais parce que j'ai pu réunir, outre moi-même,
quelques spécialistes de choix du droit de la formation professionnelle...

Non seulement ce forum a vocation à répondre aux questions des uns et des autres (vous n'imaginez pas le nombre d'idées fausses que l'on se fait à propos de ce dispositif) mais bien souvent, il
génère des discussions plus approfondies (plus techniques aussi) sur le plan juridique.

Le droit de la formation professionnelle (malheureusement rarement enseigné) et le DIF recèlent quelques ressources juridiques insoupçonnées y compris en cas de licenciement économique.

L'adresse du forum : http://www.le-dif-en-questions.fr

Cordialement

Bruno Callens

Docteur en Droit


Bruno Callens 29/09/2011 10:28


Bonjour,

Permettez-moi de vous reprendre sur un point :

Vous dites :

"De toute façon après deux refus, vous pouvez toujours prendre un congé individuel de formation (CIF) mais cela est un autre sujet."

C'est (malheureusement) inexact.

En réalité, le DIF peut se transformer en CIF dès lors que sont constatés des refus successifs (un refus ne peut être l'expression que d'un désaccord sur le choix de l'action de formation)sur deux
années civiles consécutives.

Ce qui n'est pas la même chose.

Je vous signale ce forum sur le DIF :

http://www.le-dif-en-questions.fr

Bruno Callens

Docteur en Droit


cfdtsaintvulbas 30/09/2011 08:28



Bonjour Monsieur Callens,


Votre commentaire est très pertinent et je vous en remercie. Sachez que ma phrase est un raccourci de la loi car je ne voulais pas rentrer dans les détails pour que cela reste simple.


En tant que délégué syndical, je suis là pour amener de vive voie tous les compléments d'information auprès des salariés.


Merci encore pour votre contribution.


Cordialement,


Grosbisou.



Hébergé par Overblog